Le parc animalier Bordj Blida situé dans la région d’Al Aouana (wilaya de Jijel) accueille quotidiennement entre 15 000 et
20 000 visiteurs entre estivants et touristes en quête de distraction, a-t-on appris jeudi de la gérante de cette infrastructure,
Mme Naïma Bouhlissa. Implanté dans une nature luxuriante et offrant une vue imprenable sur la mer, le parc qui dispose d’espèces animales rares sauvages et domestiques, constitue la grande attraction des vacanciers de tout âge, notamment les après-midi, a souligné la même responsable. La gestion de ce parc, ouvert en 2006 comme une annexe du parc El Wiam El Madani de Ben Aknoun (Alger), a été confiée à la wilaya de Jijel depuis 2018 à travers l’établissement public de gestion des espaces verts, de loisirs et d’éclairage public, a-t-on relevé. S’étendant sur une surface de 24 ha entre espaces exploités et boisés, ce parc constitue une bouffée d’oxygène pour les familles car offrant des endroits de distraction et de repos avec, comme point fort, une multitude d’espèces animales rares suscitant la curiosité des visiteurs. Selon le médecin vétérinaire des lieux, Yousra Gmiha, le parc animalier de Bordj Blida dispose de 226 animaux dont des espèces rares. L’éléphant, le lynx, le léopard, l’ours ou encore le zèbre sont «les stars» de ce parc, a-t-elle dit. La praticienne a également relevé l’importance de respecter les consignes données aux visiteurs, notamment celles de s’abstenir de nourrir ces animaux car, leur régime alimentaire est bien précis. Dans sa quête de diversifier son patrimoine animalier, le parc Bordj Blida œuvre à conclure des conventions avec les différents parcs dans le cadre d’échange pour sa dotation en nouvelles espèces animales, a-t-on souligné relevant qu’une girafe sera «prochainement» pensionnaire du parc de Jijel.n