Un nouveau bloc opératoire spécialisé en chirurgie orthopédique et traumatologie sera mis en service dans les prochains jours
au niveau de l’établissement public hospitalier (EPH) «Colonel Ouamrane» de Bordj Menaïel (Est de Boumerdes), a-t-on appris jeudi auprès du directeur local de la santé, de la population et de la réforme hospitalière. «L’entrée en service de cette structure est de nature à atténuer la pression sur l’hôpital de Bordj Menaïel grâce à la prise en charge des malades de la localité, mais aussi de tous ceux des communes environnantes, dont Cap Djinet, Zemmouri, Legata, Naciria, Issers, Chaâbat El Ameur, et Timezrit», a indiqué à l’APS Fateh Haddad, en marge des travaux de l’APW. Inscrit à la réalisation en 2006, au titre du quinquennal 2005/2010, le projet «a enregistré un grand retard du aux procédures de réévaluation de son coût, notamment», a- t-il ajouté, signalant sa «concrétisation pour une enveloppe de pas moins de 70 millions de DA, outre une dotation similaire pour son équipement». L’établissement, mitoyen à l’ancien bloc opératoire comptant deux salles d’opérations au sein de l’ancien hôpital, a été doté d’un service des urgences (32 lits) avec deux ascenseurs, en plus de quatre salles pour les opérations, la médecine spécialisée et la médecine préventive. L’EPH de Bordj Menaïel est doté d’une capacité d’accueil de 262 lits. Il assure plusieurs spécialités médicales, dont un service des urgences médicales et chirurgicales, de chirurgie générale, médecine interne, radiologie, gynécologie-obstétrique, oncologie, pédiatrie, hémodialyse, et un laboratoire central entre autres. Outre la mise en service attendue du nouveau bloc opératoire en chirurgie orthopédique et traumatologie, le secteur de la santé à Boumerdes a enregistré, dernièrement, l’entrée en exploitation de la polyclinique des «Frères Dhrif» à la nouvelle ville de Dellys (Est de Boumerdes). La réalisation de la polyclinique a coûté pas moins de 195 millions de DA et elle est considérée comme étant la plus grande structure du genre à l’échelle de la wilaya et assure ses prestations à une population de plus de 10 000 âmes, à travers les communes de Dellys, Afir et Ben Choud. La structure assure, outre un service des urgences (avec six lits), de nombreuses spécialités médicales, dont la médecine générale, la radiologie, la radio panoramique dentaire, la médecine préventive, la vaccination, la protection de la mère et de l’enfant, la pédiatrie, le dépistage précoce du cancer du col de l’utérus, et les maladies respiratoires, entre autres. La wilaya de Boumerdes dispose actuellement de quatre établissements publics de santé de proximité à Bordj Menaïel, Boumerdes, Dellys et Khemis El-Khechna, en plus de trois EPH à Bordj Menail (262 lits), Dellys (166lits) et Thenia. Ce dernier établissement comptait 176 lits, avant de faire l’objet de travaux d’extension qui ont relevé sa capacité d’accueil à 296 lits. Le secteur local de la santé compte également 34 polycliniques et salles de soins, 13 cliniques d’accouchement, deux unités de contrôle de la tuberculose et des maladies respiratoires et 13 unités médicales d’examens et de suivis. n