Un montant de plus de 92 milliards dinars a été alloué à la viabilisation des lotissements sociaux au niveau des wilayas du Sud et des Hauts-Plateaux, a affirmé dimanche à Ouargla le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville Kamel Beldjoud.
S’exprimant en marge d’une visite d’inspection de deux jours dans la wilaya de Ouargla, le ministre a indiqué que le gouvernement a consacré une enveloppe estimée à plus de 92 milliards dinars pour prendre en charge l’opération de viabilisation de tous les lotissements sociaux au niveau des wilayas du Sud du pays et des Hauts-Plateaux. « Cette opération concerne essentiellement l’ouverture des voiries, la réalisation des réseaux divers (AEP, assainissement, électricité et gaz) pour permettre aux citoyens ayant bénéficié de décisions d’affectation de parachever les procédures relatives à la construction de leurs habitations à travers 362 000 parcelles de terrain destinées à l’auto-construction, dont 20 000 parcelles ont été créées dans la wilaya d’Ouargla », a-t-il précisé. Dans le même sillage, le ministre a fait savoir que l’Etat intervient en accordant aux personnes éligibles à ce programme d’habitat, une aide fixée à 1 000 000 DA pour les citoyens éligibles résidants dans les wilayas du Sud et 700 000 DA pour les citoyens des wilayas des Hauts-Plateaux. M. Beldjoud a annoncé, en outre, l’attribution d’un nouveau quota de 600 aides destinées à l’habitat rural et un programme de 750 logements promotionnels aidés (LPA), ainsi que 2,6 milliards de dinars pour les travaux d’aménagement au profit de la wilaya de Ouargla.
Il avait annoncé auparavant l’attribution d’un nouveau quota supplémentaire de logements de 1 500 unités (logements promotionnels aidés-LPA) et 1 000 autres de type logements publics locatifs (LPL) en faveur du projet de la nouvelle ville de Hassi Messaoud (80 km à l’Est de Ouargla). Au court de sa visite, le ministre a inspecté plusieurs chantiers en cours de réalisation au niveau de la commune d’Ouargla, dont le projet d’un CEM au quartier Ennasr, le projet des 1 600 logements sociaux, un groupement scolaire, une polyclinique, le pôle urbain de Aïn El-Beïda et une cité universitaire de 1 000 lits.
Il a également inspecté un projet de 300 logements de l’Agence de l’amélioration et de développement de logement (AADL), un groupement scolaire dans le nouveau pôle urbain 27 février 1962, en plus d’un projet confié à l’Entreprise nationale de promotion immobilière (ENPI) en charge du programme LPP (logement promotionnel public) à Ouargla.
Au cours de sa tournée, le ministre a écouté les doléances exprimées par les citoyens de la région concernant notamment le retard en matière d’attribution des logements sociaux, du programme de l’AADL et les travaux d’aménagement extérieur. M. Beldjoud a affirmé, à cette occasion, l’engagement de son département ministériel en coordination avec les autorités locales à « tout mettre en œuvre pour remédier progressivement aux lacunes enregistrées ». Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, a achevé sa visite par une réunion de travail tenue à huis clos avec des cadres de son secteur. n