Absent dimanche lors de la défaite du PSG à Rennes (2-1), Neymar continue de faire les gros titres en Espagne, où les médias envisagent toujours la possibilité d’un retour en Liga. Si le Barça n’a certainement pas lâché l’affaire, le Real Madrid, lui, a décidé d’accélérer. Et de contre-attaquer.
Un joueur vous manque et tout est dépeuplé ? Logiquement battus par le Stade Rennais (2-1), dimanche soir, au Roazhon Park, les joueurs du PSG attendent toujours de connaître l’épilogue du feuilleton Neymar.
Et Thomas Tuchel, l’entraîneur parisien, est dans le même cas. «On ne peut pas le perdre sans recruter, c’est clair ! Et s’il reste, on aura un joueur qui peut gagner des uns contre uns et c’est quelque fois nécessaire», a ainsi confié l’entraîneur parisien après la rencontre.
Alors, restera ? Restera pas ? Une chose est certaine, le feuilleton ne lasse pas les médias espagnols. Hier, on peut ainsi retrouver le «Ney» en Une de trois grands quotidiens (AS, Mundo Deportivo, Sport). Du côté de la Catalogne (Mundo Deportivo), on assure que les négociations se poursuivent entre le Barça et le PSG malgré le départ de Philippe Coutinho au Bayern Munich. Selon Sport, les Blaugrana seraient même toujours optimistes concernant la possibilité de boucler ce transfert dans la dernière ligne droite du mercato. Neymar, lui, est «impatient» que son avenir soit décidé.

Varane dans le deal avec le Real ?
En outre, le quotidien assure que le Brésilien privilégie toujours un retour au Barça plutôt qu’une arrivée au Real Madrid. Une version qui ne trouve probablement pas d’écho du côté du quotidien madrilène AS. Pour ce dernier, Florentino Pérez s’apprête à contre-attaquer dans ce dossier, au point que les contacts se sont intensifiés ces dernières heures avec Paris. Après avoir tenté de mettre Vinicius dans le deal (en vain), le PSG pourrait évoquer d’autres noms au Real. Selon AS, celui de Raphaël Varane est dans les tuyaux. Mais pas seulement, puisque ceux de Keylor Navas et James Rodriguez sont cités par le quotidien. Concernant ce dernier, le PSG serait même désormais plus ouvert. Les négociations seraient donc brûlantes entre les deux clubs. Florentino Pérez, qui voit en Neymar une recrue «galactique», compte bien jouer son va-tout dans les prochains jours. Dans cette partie de poker menteur, tous les coups sont permis. La partie est encore loin d’être finie.n