Pour la première sortie après son installation officielle, la présidente du Conseil d’Etat, Mme Farida Benyahia, a évoqué la lutte contre la corruption et la récupération de l’argent public pillé.
«La lutte contre la corruption sous toutes ses formes ainsi que la récupération de l’argent public pillé ou détourné constituent l’une des priorités les plus importantes pour le secteur de la justice en cette conjoncture actuelle que traverse le pays», a souligné Mme Benyahia à Bouira.
Mme Farida Benyahia intervenait au cours d’une cérémonie d’installation du nouveau président de la Cour de justice de Bouira, El Aggoune Mohamed, et le nouveau procureur général au sein de la même Cour, Laâzizi Mohamed El Tayeb. «Nous veillons à concrétiser en ces circonstances une justice de citoyenneté et moderne afin de pouvoir poursuivre les efforts de développement que connaît le pays», a-t-elle ajouté. La présidente du Conseil d’Etat a mis l’accent, par la même occasion, sur «l’importance» des nominations qu’enregistre le secteur ces dernières semaines. Pour elle, ces nominations s’inscrivent dans le cadre du «renforcement des responsabilités au sein du secteur de la Justice notamment en cette période importante que traverse le pays».