A vocation agropastorale par excellence, cette région des Hauts-Plateaux est caractérisée par un climat semi-aride avec des hivers très froids et des étés très chauds. Disposant pourtant d’un panorama paradisiaque constitué par les montagnes de Sidi Rghis et les forêts de Aïn Chadra, Bouzabine, la wilaya d’Oum El Bouaghi, à près de 200 kilomètres des côtes de Skikda, Jijel, Annaba, n’offre malheureusement aucun opportunité ni avantages en matière de séjours de vacances et de détente à ses habitants.

Cette situation exacerbée par le manque d’initiatives de la part des structures ayant en charge les masses juvéniles ne laisse présager aucun espoir de bénéficier d’une virée montagnarde, excursion et pique-nique forestier. Pourtant, certains établissements juvéniles organisent des séjours pour les démunis et autres au bord de la grande bleue. Cela est insuffisant pour une wilaya avoisinant les 700 000 habitants en majorité des adolescents et jeunes, en ces journées de chaleur implacable marquant la région où ces derniers, en quête de fraîcheur, ne trouvent aucun lieu ni espace propice pour fuir le four régnant dans les domiciles. Que faire alors ? La réponse est toute simple, savoir s’organiser pour se permettre quelques virées vers la grande bleue à moindre coût pour les familles nombreuses et démunies n’ayant pas les moyens de se payer un séjour dans un hôtel. Pour cela les citoyens font appel à la débrouillardise en se rabattant sur la formule « Excursions ». Elle consiste en une petite organisation entre habitants d’un même immeuble, cité ou quartier. Se procurer un moyen de transport, généralement J5, J9 ou bus, payé collectivement, se doter des moyens nécessaires à l’installation sur la plage (tentes et autres) et préparer des casse-croûte pour tous les membres de la famille et des boissons (eau et autres). Les vacanciers profitent du soleil, de la mer et de ses plaisirs jusqu’au coucher du soleil et revenir après une journée bien remplie. La répétition de l’initiative deux ou trois fois équivaut à un petit séjour sur la côte pour goûter la fraîcheur marine, se distraire, atténuer quelque peu le stress et autres ennuis causés des agglomérations. n