La justice militaire a lancé, ce mardi 6 août, des mandats d’arrêts internationaux contre l’ancien ministre de la Défense Khaled Nezzar, son fils Lotfi, gérant de la société de la télécommunication SLC, et Farid Belhamdine, gérant de la Société algérienne de pharmacie, annonce l’ENTV.

Les trois mis en cause sont poursuivis pour « complot et atteinte à l’ordre public ».

Plus de détails dans nos prochaines éditions