L’avocat et défenseur des droits de l’homme, Me Salah Dabouz, n’est plus sous contrôle judiciaire. C’est lui même qui l’a annoncé ce mercredi sur son compte facebook. Me Salah Debouz était en grève de la faim depuis 16 jours, soit le 8 juillet, pour dénoncer sa mise sous contrôle judiciaire par le tribunal de Ghardaïa.

Dans le même post, l’avocat indique que Hadj Brahim Aouf, ex-codétenu du défunt Kamel Eddine Fekhar, n’est, lui aussi, plus sous contrôle judiciaire.

Lire également l’interview de l’avocat octroyé à « Reporters » publié avant hier) en cliquant ICI

Plus de détail dans nos prochaines éditions