A l’effet d’assurer des conditions de séjour idoines lors de cette saison estivale, les services de la sûreté de daïra de Honaïne ont initié une opération de police (combinée) avec le concours de la Gendarmerie nationale, qui a ciblé trois plages, en l’occurrence Tasfout, Agla et M’khelled.

Dans ce cadre, des barrages de contrôle ont été installés à l’entrée et la sortie du chef-lieu et des descentes ont été effectuées au niveau des endroits suspects. Cette opération coup de poings s’est soldée par l’interpellation et le fichage de 14 estivants ainsi que l’interception d’un véhicule dont le conducteur détenait des comprimés psychotropes et des boissons alcoolisées.
Des PV judiciaires ont été établis à l’encontre des contrevenants et des délinquants qui seront déférés par devant la justice.
Dans ce sillage, leurs collègues de Marsat Ben M’hidi, en coordination avec la Gendarmerie nationale, ont procédé à l’interpellation de 35 personnes ainsi que l’arrestation d’un estivant en possession de 5 grammes de résine de cannabis.
Gare maritime de Ghazaouet: La douane intercepte un émigré en possession de 448 comprimés psychotropes
Lors des formalités de contrôle d’un carferry en provenance d’Alméria (Espagne), les agents des douanes relevant de l’inspection divisionnaire, en poste à la gare maritime de Ghazaouet, ont intercepté un passager, en l’occurrence un émigré algérien, en possession de 448 comprimés psychotropes. L’identité du passager n’a pas été dévoilée. Abstraction faite de l’amende forfaitaire douanière dont il devra s’acquitter, le présumé dealer(ou consommateur) a été remis aux instances judiciaires compétentes pour répondre de son acte délictueux. Rappelons dans ce contexte que les services de ce corps constitué avaient intercepté en février dernier(2019) un passager en provenance d’Alméria (Espagne) lors des formalités d’entrée sur le territoire national. Ce voyageur était en possession de 325 comprimés psychotropes qu’il essayait d’introduire frauduleusement en Algérie. Les mêmes services du port de Ghazaouet avaient découvert, en juillet 2018, 308 comprimés psychotropes lors du contrôle d’un véhicule qui contenait par ailleurs d’autres marchandises destinées à la contrebande. n