Des utilisateurs des réseaux sociaux Facebook, Instagram et WhatsApp ont signalé « des problèmes » de ces plateformes en Algérie. Le même constat a été fait en Europe et aux Etats-Unis, rapportent mercredi des médias, citant le site « Downdetector » qui surveille le fonctionnement des sites Internet les plus populaires. Parmi les utilisateurs de Facebook, les plus touchés on retrouve les habitants des Etats-Unis, des Pays-Bas, ainsi que du Royaume-Uni, de la France, de la Hongrie, de l’Allemagne, de l’Italie, de la Pologne et de la Russie, selon l’agence de presse russe Sputnik. D’après un sondage de l’agence russe, ceux du Québec ont aussi des problèmes. La majorité des rapports concernant WhatsApp provient d’utilisateurs européens (Allemagne, Belgique, Pays-Bas) et d’Amérique latine (Brésil, Argentine, Uruguay). ?Les problèmes d’Instagram touchent avant tout les Etats-Unis, le Royaume-Uni, l’Allemagne, l’Ukraine, la Suisse, les Pays-Bas, mais aussi la France, l’Espagne, l’Autriche et la Russie.

Les utilisateurs de Facebook ont du mal à visionner les photos (81%) et à charger le fil d’actualité (11%), à se connecter (7%), tandis que ceux de WhatsApp signalent surtout des problèmes d’envoi et de réception de messages (75%), de connexion (22%) et d’accès au site (1%). Quant aux utilisateurs d’Instagram, ils n’arrivent pas à charger le fil d’actualité (89%), à utiliser le site Internet (7%) et à se connecter à leur profil (3%).