Trente-huit (38) contrats de concession de foncier industriel ont été résiliés au chef-lieu de la wilaya de Souk Ahras pour non concrétisation de projets pour lesquels ce foncier a été attribué, a-t-on appris dimanche auprès des services de la wilaya. Cette décision a été prise à l’encontre des investisseurs récalcitrants à l’issue de la réunion du comité d’investissement de la wilaya, a indiqué à l’APS la même source, précisant que des mises en demeure ont été adressées aux investisseurs concernés pour lancer leurs projets avant de recourir à la résiliation. «L’opération d’assainissement du foncier qui concerne, dans un premier lieu, la daïra de Souk Ahras, permettra de récupérer 23 hectares d’assiettes à vocation industrielle qui seront destinées à abriter des équipements publics», a ajouté la même source. Aussi, le chef de l’exécutif local avait-il relevé au début du mois en cours, selon la même source, que les poches foncières disponibles aux chefs-lieux de communes seront consacrées à la réalisation des équipements publics, d’établissements scolaires, de structures de jeunesse et des sports et d’espaces verts notamment.