Les habitants de Benmarzouga, une localité située à la sortie sud-ouest de Boudouaou, ne décolèrent pas. Ils sont revenus mercredi dernier à la charge en fermant la RN 29 pour protester contre les désagréments causés par les camions transportant du tuf et des agrégats extraits des carrières situées sur les hauteurs de Kedara. Les citoyens se disent gênés par le mouvement à longueur de journée des camions de gros tonnage.
« Cette situation a provoqué la détérioration de notre principal axe routier reliant notre cité à la ville de Boudouaou et de Keddara », s’insurgent-ils.
« La poussière et le bruit des explosifs utilisés dans les carrières sont un autre calvaire que nous vivons au quotidien », se plaignent-ils. Cette poussière provoque plusieurs maladies, notamment respiratoires, et plusieurs habitants sont devenus asthmatiques», nous dira un protestataire.
Les manifestants qui ont paralysé la circulation sur cet important axe routier, de Boudouaou à Keddara, réclament l’intervention du wali pour trouver une solution à cet épineux problème qui dure depuis plusieurs années d’années déjà. n