Une superficie globale de 222 hectares de terres agricoles a été récupérée dans plusieurs communes suite à une opération menée par les services de la wilaya de Bouira pour les attribuer aux investisseurs agricoles dans le cadre d’une commission spéciale chargée d’étudier les différents dossiers, a indiqué samedi à l’APS le chargé de la communication de la wilaya, Latrache Ladjel. «Cette déclaration a été faite par le wali Mustapha Limani. Il s’agit de 222 hectares de terres agricoles non exploitées auparavant, et qui ont été récupérées par les services de la wilaya pour les attribuer aux investisseurs agricoles locaux afin de booster le secteur à Bouira», a expliqué M. Latrache.
Présidée par le premier magistrat de la wilaya, une commission spéciale est en train d’examiner plus de 200 dossiers introduits auparavant par des investisseurs en quête de terrains agricoles afin de réaliser leurs projets agricoles. «Cette commission compte attribuer les 222 hectares à ces investisseurs et ce selon les cahiers de charges élaborés à cet effet afin de booster l’activité agricole dans la wilaya», a précisé le même responsable.
Selon les détails fournis par le chargé de la communication, les services de la wilaya attribueront ce foncier dans le cadre de l’investissement agricole, tout en obligeant les investisseurs bénéficiaires de réaliser de bonnes performances en production agricole afin de répondre aux besoins de la wilaya en matière des différents produits. La wilaya de Bouira dispose de vastes terres agricoles et de trois importants barrages pouvant lui permettre de devenir un pôle agricole par excellence notamment pour les céréales et la pomme de terre grâce aux périmètres irrigués des plateaux d’El Asnam et celui de la vallée du Sahel d’une superficie globale de 8500 hectares. n