Vingt-cinq passeports ont été attribués à la wilaya de Sidi Bel Abbès, réservés par le président de la République aux citoyens âgés de 70 ans et plus, pour qu’ils puissent accomplir le 5e pilier de l’islam. L’opération du tirage au sort sera organisée samedi devant une commission présidée par le Directeur de la réglementation et des affaires générales (Drag) de Sidi Bel Abbès, un représentant de la direction des affaires religieuses et des waqfs et en présence des 370 postulants âgés de 70 ans, ayant participé au tirage au sort au moins dix fois et qui sont inscrits sur le site du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales. Les heureux futurs hadjis se rapprocheront des polycliniques pour les consultations et examens médicaux nécessaires et également suivront les sessions de formation organisées par les imams des mosquées pour s’imprégner de renseignements sur les obligations et les comportements qu’ils devront adopter sur les lieux saints. N. B.