De l’année 2016 à 2018, 567 conventions de partenariat ont été conclus entre des agriculteurs de la wilaya de Sidi Bel Abbès et des investisseurs. Des contrats de partenariat conclus en matière d’exploitation de terres agricoles, régissant l’investissement dans le secteur de l’agriculture ont permis toutefois l’exploitation d’une superficie globale de près de 10 000 hectares. Le responsable de l’Office national des terres agricoles (Onta) a indiqué que 496 actes ont été conclus suivant la règle du taux 99% pour l’investisseur et 1% pour l’exploitant agricole sur une superficie globale de 8 600 ha, tandis que 71 actes ont été conclus suivant la nouvelle règle d’un taux de participation de 66% pour l’investisseur et 34% pour le concessionnaire, sur une superficie de 1 320 ha. « Un partenariat qui permet aux agriculteurs de développer leurs projets agricoles sans s’endetter auprès des banques et encourager le développement de l’arboriculture», a souligné le responsable de l’Onta. Selon le même responsable, 30% des partenariats conclus se sont intéressés à l’investissement dans la plantation des arbres fruitiers. Les plantations pour lesquelles étaient utilisées de nouvelles techniques dans les communes de Tabia, Sidi Ali Benyoub, Tighalimet et Tenira ont donné des résultats en l’espace de quelques mois seulement. Suivant l’instruction du ministre de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche, les investisseurs dans l’arboriculture suivront des formations afin d’être initiés aux nouvelles techniques de plantation d’arbres fruitiers et d’irrigation. Pour la récupération des terres agricoles non exploitées, les services de l’ONTA ont installé, en juillet de l’année écoulée, une commission qui se charge de l’opération d’assainissement des terres agricoles, exploitées par des agriculteurs sans détenir documents ou non exploitées, pour les attribuer aux demandeurs éligibles.
L’Office national des terres agricoles mène, par ailleurs, une campagne de lutte contre la construction de bidonvilles sur les terres agricoles, dans plusieurs communes du sud de la wilaya de Sidi Bel Abbès. Tous les concessionnaires qui n’ont pas respecté leurs engagements ont été mis en demeure par les services de l’Onta, par voie d’huissier de justice et dans le cas où ils ne se soumettront pas aux clauses du contrat, ils seront déchus de leur terre. n