Dans un bilan rendu public, les services de la direction  régionale des douanes de Tébessa regroupant 3 inspections de services (Tébessa, Bir El Ater, Oum El Bouaghi) et chapeautant les wilayas de Tébessa, Khenchela et Oum El Bouaghi, font état de 1 751 opérations déclarées à l’import en 2018, pour une  valeur financière estimée à 9 673 030 107,40 DA, contre  1 518 opération en 2017 pour une valeur financière de  9 355 297 351,40 DA, soit une progression de 13% pour les opérations et de 3,99% pour la valeur financière. S’agissant de l’export, les mêmes services ont fait état de 233 opérations déclarées à l’export et 6 750 257 082,30 DA en 2018, contre 306 opérations et 4 868 748 868,70 DA pour 2017, soit une diminution de déclarations de 23% et une augmentation de plus de 38% de la valeur financière.
Cela étant, les produits et marchandises exportés sont le gaz butane, les appareils électroménagers, des plaques de plâtre, du papier hygiénique, des boissons gazeuses et jus, des appareils électriques, de l’énergie électrique, des articles et matériels en plastique. Pour ce qui est des produits importés, il s’agit de chaussures et d’effets vestimentaires, d’articles scolaires et de bureaux, appareils électroménagers, carbone calcique, phosphate bicalcique et monocalcique, ciment blanc, pièces détachées. Sur un autre registre, les mêmes services font part de 122 infractions douanières comptabilisées en 2018, une augmentation de 13% par rapport à 2017. La marchandise saisie est d’une valeur de 367 373 140 DA, soit une augmentation de l’ordre de 314% par rapport à 2017, quant à l’amende de l’infraction douanière elle est estimée à 2 141 156 113 DA, soit une augmentation de 15,68% par rapport à 2017. Par ailleurs, les réseaux de contrebande écumant la bande frontalière Est activent à l’entrée du territoire pour écouler illégalement toutes sortes de marchandises ne cessant ainsi de porter préjudice à l’économie nationale. Dans ce sillage les douaniers ont saisi un total de 16 180 comprimés de psychotropes, 11530 sachets de produits Chicha, et 36 000 charbon de chicha, 118 364 paquets de cigarettes, 4 715 litres de carburant, 2 millions d’euros, 45 680 dinars tunisiens, 26 799 unités de boissons alcoolisées, 36 506 unités de denrées alimentaires diverses, 5 520 kilogrammes de poissons, 4 400 unités de caméra de surveillance, 698 unités de pièces détachées. K. M.