Une famille composée de quatre personnes a failli périr par le monoxyde de carbone et a été sauvée par les éléments de la Protection civile. Les victimes de l’intoxication, habitant la cité 1 500 logements AADL au quartier le Bosquet dans la ville de Sidi Bel Abbès, ont été transférées dans la nuit de vendredi à samedi au centre hospitalo-universitaire de Sidi Bel Abbés, où elles ont reçu les soins nécessaires. Les éléments de la Protection civile qui ont intervenu ont prodigué sur les lieux les premiers secours aux victimes, dont le père âgé de 40 ans, la mère âgée de 39 et leurs deux enfants, une fillette de 3 ans et un garçon de 2 ans.
Selon les premiers éléments del’enquête, le gaz toxique émanant du chauffe-bain était à l’origine de l’incident.