Quelque 1 089 affaires de droit commun et 1 124 relatives au crime organisé ont été enregistrées par les services de la gendarmerie au titre de l’année 2018, a-t-on appris auprès du Commandant du groupement territorial de la Gendarmerie nationale de Tlemcen le colonel Mohamed Réda Kebaïli. Au titre de la lutte contre la contrebande multiforme, il a été procédé à la saisie de 800 litres de carburant, 113 300 paquets de cigarettes, 16 têtes de cheptel,
2 169 chardonnerets, 298 466 boîtes de tabac à chiquer (chemma), 4 945 kg de produits alimentaires, 3 180 vêtements, 167 055 unités de spiritueux. La lutte contre le trafic de drogue s’est illustrée par la saisie de 10 124 689 kg de kif traité, 1,025 kg de cocaïne et 22 275 comprimés psychotropes. S’agissant de l’immigration clandestine (via la frontière) 2 666 immigrants ont été arrêtés dont 239 refoulés. Quant à l’émigration irrégulière (par voie de mer), il a été enregistré 112 harraga. Le nombre d’affaires relatives au vol de véhicules s’élève à 11 dont 9 ont été récupérés. Concernant le vol de cheptel, le nombre de têtes volées s’élève à 1 097 dont 765 ont été récupérées. Par ailleurs, il est fait état de
3 crimes de sang et de 6 cas d’enlèvement. Il ressort du bilan relatif à l’ordre public,
150 opérations coup de poing dont 30 dites combinées. La protection du patrimoine culturel n’est pas en reste puisqu’il a été enregistré
15 affaires dont 4 de trafic de vestiges et 4 autres d’atteinte aux sites classés. Dans ce sillage, la question de l’environnement et l’hygiène publique est prise en charge à travers le constat de 1 122 affaires. D’autre part, la protection des mineurs a été marquée par 2 495 sorties sur le terrain…Sur le plan de la sécurité routière, l’année 2018 a vu 187 accidents de la route avec 47 décès et 306 blessés. A ce titre, il a été enregistré 12 607 délits, 10 263 infractions et 32 358 retraits de permis de conduire ainsi que 52 187 contraventions ; en outre, il a été relevé
4 241 délits et 2 878 infractions pour défaut de coordination en matière de transport, qui se sont soldées par la mise en fourrière de 110 véhicules dont
72 immobilisations. Quant au nombre de sorties du radar, elles s’élèvent à 6 537avec
19 077 P-V. Dans ce sillage, l’éthylomètre drager pour les tests d’alcoolémie a été utilisé
1 060 fois à la suite d’accidents de la route (167 corporels et
76 matériels) ; à ce titre 55 tests se sont révélés positifs et
991 négatifs. D’autre part, il a été constaté 2 655 défauts de contrôle techniques (scanner) et 399 refus d’obtempérer aux instructions de l’ingénieur des mines. A noter que 37 008 barrages ont été dressés et
42 309 patrouilles effectuées dans ce cadre. E. H. T.