Prix Goncourt figurant parmi les plus célèbres et plus anciennes distinctions littéraires françaises, récompensant depuis 1903 «le meilleur roman » de l’année, l’Académie Goncourt et son partenaire l’Institut français d’Algérie (IFA) lanceront en 2019 «Le choix Goncourt de l’Algérie». Une nouvelle distinction devant être attribuée en consultant plusieurs jurys algériens, réunissant des membres sélectionnés parmi près de 20 000 adhérents aux «médiathèques de l’Institut français d’Algérie», a annoncé, hier, l’IFA, en précisant, que l’Académie Goncourt n’avait créé une telle récompense littéraire que «dans une douzaine de pays à travers le monde».

La première proclamation du nouveau prix aura ainsi lieu en mars 2019 «à l’occasion de la Semaine de la langue française et de la Francophonie». A cet effet, un appel à candidature a été lancé, hier, afin de constituer les différents jurys : « un jury de lecteurs de la médiathèque », « un ou deux jurys d’étudiants, en lien avec les universités partenaires de l’IFA (notamment via leurs départements de langue française) » ainsi qu’un « jury lycéen à Alger, actuellement seule ville du pays dotée d’un établissement secondaire français (Lycée international Alexandre-Dumas)» explique en ce sens le site de l’Académie. L’IFA ajoutant pour sa part que les personnes intéressées, membres des médiathèques de l’un des cinq instituts français (Alger, Annaba, Constantine, Oran, Tlemcen) devaient « envoyer une lettre de motivation par mail à choix-goncourt.constantine@if-algerie.com.
Les candidats devront préciser leurs coordonnées et numéro de carte d’adhérent à la médiathèque, en indiquant «votre désir de critique littéraire et votre passion pour la littérature française et francophone», souligne le communiqué parvenu à la rédaction. Quant au choix de l’ouvrage qui sera récompensé en mars prochain, la sélection se fera «parmi les huit ouvrages francophones présélectionnés en 2018 par l’Académie Goncourt» et devra encore passer par plusieurs étapes. En l’occurrence, la distribution des romans aux jurés en janvier 2019, les scrutins entre le 1er et le 14 mars 2019, puis la proclamation à Alger du lauréat du Choix Goncourt de l’Algérie à l’occasion de la Semaine de la langue française et de la Francophonie en mars 2019. Le lauréat devant par ailleurs parrainer l’édition 2020 du « choix Goncourt de l’Algérie». n