Lundi, Huawei, USTHB et l’ESI ont signé un mémorandum d’accord sur la coopération globale et participé à la cérémonie de lancement de l’ICT Competition, à l’hôtel Mercure. Des responsables du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, l’ambassade de Chine à Alger, 4 universités et 200 enseignants et étudiants étaient présents.

C’est la première fois que Huawei Algérie signe un accord de coopération avec deux universités de sciences et technologies, comprenant ICT Académie, ICT Competition de Huawei Stage, un système intégré de développement des talents.

Selon le plan stratégique de Huawei pour le développement des talents, un système de formation et de certification des talents TIC en Algérie plus important sera mis en place d’ici fin 2020. Trente ICT académies seront créées dans le pays et plus de 1500 étudiants seront formés. Les examens de certification et ICT Competition de Huawei, seront utilisés pour la sélection des talents. Des stages et opportunités de formation seront proposés, ainsi que le partage des informations avec des partenaires algériens, afin de les aider à améliorer leur employabilité. Un système de formation à la certification destiné aux professionnels et aux experts des agences gouvernementales sera également lancé ultérieurement.

L’ICT Competition de Huawei est un concours mondial, mis en place par Huawei Groupe, pour promouvoir le développement du secteur des TIC parmi les jeunes étudiants. C’est la première fois, cette année en Algérie, qu’ont participé plus de 700 étudiants de l’USTHB, de l’ESI, l’INPTIC et l’INTTIC. L’Algérie est l’un des plus grands pays participants d’Afrique du Nord. Huawei annoncera la liste des deux représentants qui participeront à la finale mondiale en Chine, en avril prochain, lors de la Conférence des partenaires et de l’écosystème de Huawei Algérie 2018 en Algérie, le 20 de ce mois. Il est évident qu’avec l’avènement de la quatrième révolution industrielle, dominée par les technologies intelligentes, la formation de talents est plus importante que la construction d’infrastructures TIC et prend plus de temps. Du niveau de développement de la formation de talents, à laquelle on doit s’atteler dès à présent, dépendra la place et le statut du pays dans l’économie mondiale de demain. L’Algérie a besoin d’au moins 150 000 talents dans le secteur des TIC d’ici 2025.

En tant que le leader fournisseur mondial de solutions des TIC, Huawei se concentre sur le développement des talents dans le monde. L’ICT Academie de Huawei a été créée dans plus de 400 collèges et universités du monde et, en 2018, plus de 12 000 étudiants ont participé à la formation. Ce projet est un projet de coopération école-entreprise dirigé par Huawei et conçu pour aider les étudiants à établir des passerelles dans la vie professionnelle, à transférer la technologie de l’information de Huawei, à faire connaitre des produits et à accroître les compétences professionnelles sur le marché du travail. Tout cela pour augmenter la compétitivité et promouvoir le développement du secteur des TIC dans le pays d’accueil.