Une marche pacifique s’est déroulée mardi à Bejaia en soutien aux investissements économiques du groupe agro-alimentaire « Cevital » et à la levée des « contraintes » administratives dans la wilaya et dans d’autres régions du pays. Initiée par une « Coordination nationale des comités de soutien aux travailleurs de Cevital et aux investissements économiques dans la wilaya de Bejaia »

, qui compte des cadres du groupe, élargi à des partis politiques et des représentants de la société civile, la manifestation s’est ébranlée du site abritant le siège social de Cevital, situé à l’arrière port de Bejaia, et s’est poursuivie à travers plusieurs avenues, avant de s’immobiliser devant le siège de la wilaya où un meeting a été improvisé. Des élus locaux et des représentants de partis politiques se sont relayés à la tribune, aménagée sur la benne d’un camion, pour haranguer la foule et appeler au « soutien aux investissements économiques du groupe agroalimentaire créateur d’emplois et de richesses » comme une des solutions pour « redonner de l’espoir aux jeunes et apporter une réponse à leur tentation d’immigrer clandestinement », a indiqué le député Athman Maazouz du RCD, résumant la tonalité des autres intervenants qui, tous, ont focalisé sur l’impératif de mobiliser toutes les énergies nationales pour faire face à la difficulté du contexte économique que traverse le pays. Le président de la Coordination nationale à l’origine de cette marche, Mourad Bouzidi, a souligné l’intérêt de la Consolidation de ce soutien afin d’encourager « les investissements porteurs d’espoirs » dans le pays et éviter que ces derniers ne se réalisent à l’étranger.