L’UEFA a tranché dans le vif. Prévue pour la saison prochaine, l’intégration de l’assistance vidéo en Ligue des champions interviendra finalement dès les 8es de finale de cette saison.

Réuni à Dublin, le comité exécutif de l’instance européenne a entériné cette décision. Probablement lassée des erreurs d’arbitrage, l’instance a décidé, ce lundi, d’intégrer l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) dès les 8es de finale de la Ligue des champions. Prévue pour la saison prochaine, son arrivée est donc anticipée. L’information, dévoilée par Sky Sport et AS, a été officialisée par l’instance. Cette décision a été actée hier à Dublin lors de la réunion du comité exécutif de l’UEFA. Dès février prochain et les 8es de finale, la Ligue des champions 2019-2019 aura donc un tout nouveau visage. Aleksander Čeferin, le président de l’instance européenne, n’est pourtant pas un grand fan du VAR. Mais face à certaines décisions litigieuses lors de cette phase de poules et des polémiques grandissantes, ce dernier s’est visiblement résigné à intervenir. Et ce dès cette saison. Encore réticent à l’égard de l’utilisation du VAR dès cette saison en Ligue des champions, Alexander Ceferin, le président de l’UEFA, a expliqué ce revirement de la Fédération européenne de football. «Nous sommes prêts à utiliser la VAR plus tôt que prévu et nous sommes convaincus que cela sera bénéfique pour nos compétitions», a-t-il déclaré sur le site officiel de l’UEFA. «Cela apportera une aide précieuse aux arbitres de match et permettra de réduire les erreurs dans les décisions.