A l’initiative de l’ambassade d’Espagne en Algérie et de l’Institut Cervantès d’Alger, en collaboration avec le Football Club Barcelone FCB, le ministère de la Jeunesse et des Sports d’Algérie et l’Ecole Polytechnique d’Architecture et d’Urbanisme d’Alger (Epau),

une présentation exhaustive sur la transformation de toutes les installations du stade de Barça « Camp Nou » -en réalisation- a eu lieu, hier à Alger, sous la houlette du vice-président de l’Espai Barça, Jordi Moix i Latas.

En effet, il animait une conférence intitulée « Espai Barça : Architecture et sport » en présence des cadres dirigeants du FCB qui voulaient, à travers cette présentation, travailler avec les responsables algériens du secteur sportif, d’un côté, et partager l’expérience espagnole en matière d’architecture et d’urbanisme, de l’autre.
Le projet en question est un travail commun avec la mairie de Barcelone, le FCB et les citoyens voisins du stade « Camp Nou » dont le but principal est d’intégrer harmonieusement dans le quartier de Les Corts l’actuel stade. Il s’agit aussi de chercher un bénéfice durable sur le plan social et urbanistique aussi bien dans le domaine public que privé.
Projet partagé avec
les étudiants de l’EPAU
Prenant la parole, le vice-président et le commissaire de l’Espai Barça, Jordi Moix i Latas, a d’emblée affirmé sa satisfaction «d’avoir eu l’opportunité de présenter le projet de stade de Barcelone ».
« Nous pensons que le partage et la proposition que nous avons faite aux étudiants de l’Ecole Polytechnique d’Architecture et d’Urbanisme d’Alger peuvent donner des pistes de réflexion sur la ville d’Alger dans le futur », a-t-il déclaré. « Plus de 600 millions d’euros ont été alloués au stade de Barcelone. Nous n’avons rien demandé à nos autorités publiques», a-t-il précisé, affirmant que le financement provient essentiellement des revenus du club. « Barcelone est le plus grand laboratoire de l’industrie sportive à l’échelle mondiale », souligne-t-il.

« Un projet fabuleux »
De son côté, l’ex-entraineur algérien, Abderrahmane Mahdaoui, nous a déclaré que cette présentation « est une très bonne initiative ». « C’est un projet fabuleux. Si nous pouvons nous en inspirer, ce serait formidable pour notre football ». Et d’enchaîner : « À vrai dire, nous sommes loin de réaliser un projet pareil. En revanche, ce n’est pas impossible à long terme».
Pour sa part, la directrice de l’Ecole Polytechnique d’Architecture et d’Urbanisme d’Alger (Epau), Mme Tsouria Kassab, a fait savoir que son école travaille, depuis longtemps, avec plusieurs universités espagnoles afin de promouvoir l’architecture et l’urbanisme en Algérie.n