Restant sur une défaite le 16 octobre dernier à Cotonou face au Bénin (1-0), la sélection algérienne jouera cet après midi (17h00) contre le Togo à Lomé, son avant-dernier match des éliminatoires du groupe «D» de la CAN 2019 où la défaite lui est interdite.

Une explication contre des Togolais qui reviennent de loin dans la course et qui pourrait offrir le billet de la qualification à l’EN en cas de victoire. L’Algérie occupe conjointement le fauteuil de leader en compagnie du Bénin avec 7 points chacun, devant le Togo avec 5 points. Quant à la Gambie, elle ferme la marche avec 2 points. Les deux sélections, algérienne et togolaise, auront l’avantage de connaître le résultat de l’autre match du groupe entre le Bénin et la Gambie qui se disputait hier au moment où on mettait sous presse à Banjul. En tous les cas, pour les Verts la mission d’aujourd’hui est très simple : faire les efforts nécessaires pour gagner et donc se qualifier avant le dernier match de cette poule « D » prévu le 22 mars à Blida.
Les Verts bien optimistes
L’ambition des « Fennecs » est affichée aussi bien du côté du coach que du côté des joueurs. Le sélectionneur des Verts Djamel Belmadi annonce la couleur en indiquant qu’« il faut impérativement gagner pour assurer la qualification à la CAN. Pour moi, il est temps de gagner en déplacement en Afrique et je l’ai d’ailleurs déjà dit en conférence de presse. Cette série des mauvais résultats en déplacement doit prendre fin », insiste-t-il. L’ex-international algérien n’oublie pas les fans des Verts en déclarant que «je sais que ça leur tient à cœur de voir une équipe forte et solide. Et bien qu’on n’a pas vraiment le temps de bien préparer les choses, mais on met tout notre cœur à l’ouvrage pour qu’on soit tous fiers de notre équipe Inchallah». Du côté des joueurs, les nouveaux venus chez les Verts n’en pensent pas moins. Chita (USM Alger) déclare qu’«on sait ce qui nous attend au cours de ce match et on va tout donner pour aller chercher les trois points de la victoire».
Pour son coéquipier en club, Meziane «on veut gagner la rencontre bien qu’on sait que ça sera difficile. Mais on est bien conscients et bien déterminés à aller jusqu’au bout pour une victoire». Sur le plan de l’effectif, Belmadi a enregistré plusieurs blessures des joueurs convoqués qu’il a dû libérer. C’est le cas pour Yacine Brahimi, Rafik Halliche sans oublier le dernier, Mohamed Fares. De plus, le défenseur Aissa Mandi est suspendu pour ce match pour cumul de cartons. Par contre, le gardien de but Raïs M’bolhi, remis d’une blessure au genou, devrait tenir sa place ce dimanche face aux coéquipiers d’Emmanuel Adebayor. Belmadi a travaillé avec les joueurs quatre jours durant au Centre technique de Sidi Moussa avant l’ultime séance d’entraînement d’hier à l’heure du match sur la pelouse du stade municipal pour les dernières retouches.

Les Togolais pour une première victoire à domicile
N’ayant gagné aucun match à domicile depuis le début des éliminatoires de ce groupe « D », les Togolais se déclarent prêts pour assurer un premier succès à Lomé. L’attaquant, Floyd Ayité, illustre parfaitement cette volonté en indiquant que « nous sommes prêts pour aborder cette rencontre de la meilleure manière possible. Nous connaissons très bien cette équipe algérienne que nous avons déjà affrontée au match aller ainsi que lors de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations 2013 en Afrique du Sud ». L’attaquant de Fulham (Premier league anglaise), ajoute que « notre sélection est déterminée à décrocher une première victoire à domicile lors de ces éliminatoires, nous avons toutes les armes pour la réaliser. Outre le déclic, il faut s’imposer pour éviter les calculs lors de la dernière journée », a-t-il conclu. Côté effectif, l’emblématique technicien français Claude Leroy, sélectionneur du Togo enregistre plusieurs absences puisqu’il sera privé de pas moins de quatre éléments cadres : Gilles Sunu et Razak Boukari, blessés, alors qu’Ouro Sama Hakim et Djene Dakonam, sont suspendus. Mais, pour le coach Le Roy, son optimisme est traduit dans sa déclaration suivante : « Il est impératif pour nous de remporter ce match, car cela nous permettra d’assurer notre qualification, sans dépendre des autres résultats». Mais, très prudent, le sélectionneur du Togo a reconnu cependant que «la tâche s’annonce difficile, face à une bonne équipe algérienne, qui possède de très bonnes individualités». Le match s’annonce donc des plus disputés et surtout très passionnant à suivre au vu de son enjeu…