Programmée pour représenter la wilaya d’Oum El Bouaghi lors de la dixième édition du Festival national du théâtre amazigh de Batna, prévue du 10 au 15 décembre 2018, la nouvelle production théâtrale amazighe du Théâtre régional d’Oum El Bouaghi, intitulée 

«Timinfila», est une coproduction de Lahcène Chiba et Kamli Anouar, sur un scénario de Ali Tamer. La pièce théâtrale raconte l’histoire d’un couple, vivant dans la maison rurale très ancienne des parents et aïeux du mari sur décision de ce dernier. Il considère que la campagne est source de richesses et de repos et convient à son métier de vétérinaire. Sa femme était contre cette décision, arguant des raisons sécuritaires après le mouvement du printemps arabe et les luttes qui ont suivi pour le pouvoir. Alors qu’un désaccord éclatait au sein du couple, l’époux entendit une explosion suivie d’un accrochage armé. Quelques temps plus tard, un hôte inattendu, dénommé Adel, militaire du contingent, fit irruption dans la maison.
La suite des événements a permis au couple d’apprendre que Adel, le seul rescapé d’une embuscade, s’est trouvé contraint de pénétrer dans leur maison. Le couple décida de le cacher pour la nuit. Laissant leur hôte dans un profond sommeil, le mari sortit avec sa femme pour lui raconter son rêve. A leur retour, ils trouvent un terroriste (Hmayter) qui avait tué leur hôte et les accusa de connivence avec l’ennemi. Deux militaires, Zaâter et Antar, pénètrent dans la maison et tuèrent le terroriste en l’accusant d’avoir piégé le militaire du contingent pour le tuer. 
Les deux militaires ont été, après, assassinés par Abou Satour et Abou Kaala, deux terroristes, qui les accusaient d’avoir trahi Hmayter. La maison se transforma ainsi en morgue par la présence de nombreux cadavres. D’où moult questions qui se posent alors. Quel sera le comportement du couple envers les cadavres ? Pourront-ils faire cesser les tueries ? Y a-t-il un brin d’espoir de voir revenir la paix ? Quel sort pour le couple au milieu de ces faits dont dépend celui de toute la nation ?  La pièce théâtrale «Timinfala» (Finalité en tamazight) sera interprétée durant 1 heure 30 dans un décor initié par le scénographe Taybi Abdelghani, sur des rythmes musicaux arrangés par Abdeladhim Khomri. Une panoplie de comédiens prendront part à la représentation tels Ferhat Abdelali, Rachid Maâmria, Loucif Merzoug, Achour Ramzi, Hocine Djamel Edine, Sadam Sahraoui, Nadjib Zeroual, Frik Amina, Bounab Samia.n