Un cessez-le-feu a été annoncé mardi soir dans la bande de Ghaza, sous les auspices de l’Egypte, à la suite de l’escalade israélienne meurtrière dans l’enclave palestinienne il y a deux jours, a rapporté l’agence palestnienne d’information WAFA.

« Les efforts égyptiens ont abouti à l’établissement d’un cessez-le-feu dans la bande de Ghaza et à l’engagement de tous envers cette déclaration », a indiqué l’agence. Le cessez-le-feu intervient après la mort de 14 Palestiniens dans des raids de l’aviation de l’occupation israélienne qui ont fait également des dizaines de blessés et détruit 80 bâtiments, y compris des bâtiments gouvernementaux, des immeubles résidentiels, , des institutions médiatiques, des terres et des sites agricoles, dans différentes zones dans la bande de Ghaza, a ajouté Wafa. L’escalade israélienne a paralysé la vie publique dans la bande de Ghaza, des fermetures de points de passage aux frontières, en particulier le passage de Beit Hanoun, la fermeture de la mer de Ghaza aux pêcheurs et la perturbation des études dans les universités et les écoles.