Le Moudjahid Mouloud Menni a rendu l’âme, dimanche à Alger, à l’âge de 77 ans, a-t-on appris du ministère des Moudjahidine. Le défunt, né le 16 mai 1941 dans la commune de M’doukal (W. Batna)

est l’un des grands invalides de la guerre de libération nationale. Ralliant les rangs de l’organisation civile du Front de libération nationale (FLN) en 1958, le regretté a été identifié et emprisonné par l’armée coloniale, en avril de la même année jusqu’en juin 1959, puis libéré, tout en étant animé par la volonté de poursuivre le combat contre le colonisateur français jusqu’à la libération de l’Algérie. Membre de l’association 11 décembre 1960, le défunt Mouloud Menni a occupé, au lendemain de l’indépendance, le poste de Secrétaire de la wilaya d’Alger de l’Organisation nationale des moudjahidine (ONM), demeurant « fidèle au serment des Chouhada jusqu’à sa mort ». En cette dure épreuve, le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni a adressé un message de condoléances à la famille du regretté, dans lequel il a rappelé les qualités du défunt, son combat lors de la guerre de libération nationale et son militantisme après l’indépendance. La dépouille du défunt sera inhumée, demain lundi, après la prière du Dohr, dans le cimetière de Bourouba (Alger).