Au moment où le problème de la surcharge des classes dans certains établissements constitue une préoccupation majeure pour les responsables de l’éducation, éprouvant ainsi les pires difficultés à l’atténuer, une école d’Aïn Beïda (25 kilomètres à l’est d’Oum El Bouaghi) dont les travaux de réalisation sont bel et bien achevés, demeure encore fermée.

L’établissement, implanté sur un site à forte densité de population, car abritant auparavant les bidonvilles de Carrière Dominique et Bouakouz, n’a pas encore été réceptionné par les services de l’Education.
Cela étant, les escaliers très anciens et dégradés d’un autre établissement de la même ville, l’école Amokrane-Mokhtar, «sont un véritable danger pour les élèves », selon des parents et des enseignants.
En effet, à la moindre intempérie, ces escaliers ne peuvent être empruntés risquant de crouler sous le poids des enseignants et des élèves. Cette situation perdure, selon les mêmes sources, en dépit de la saisine de la Direction de l’éducation et l’instruction donnée à la commission d’enquête, dépêchée dans l’établissement, d’un diagnostic nécessaire à une solution définitive pour ces « escaliers de la mort », comme les qualifient les parents. Néanmoins, rien n’a été entamé sur le terrain et les risques sont toujours là.
Les mêmes cas de figure concernent des établissements accueillant des enfants, alors que la rentrée scolaire a eu lieu pour plus de 170 000 élèves des trois cycles. Les établissements, dont la gestion est confiée aux communes, n’ont pas tous bénéficié de réhabilitation, de peinture et autres aménagements. Cela concerne surtout des établissements anciens, dont l’étanchéité défaillante les a rendus perméables aux eaux de pluie, et disposant d’un matériel (tables, chaises…) vétuste, de toilettes turques inconfortables contraignant les élèves à faire leurs besoins ailleurs. Enfin le problème de l’hygiène des sanitaires et la nécessité de leur réhabilitation dans les écoles primaires n’a cessé aussi d’être soulevé par les élus de l’APW à chaque occasion