Des constructions illicites érigées sur des terres agricoles ont été démolies dans la commune d’Aïn Brahim, à l’est de Mostaganem, et une plainte a été déposée auprès des services compétents à l’encontre des contrevenants, a-t-on appris des services de la wilaya. Les services de la wilaya de Mostaganem ont procédé, lundi, à la démolition au lieu-dit «El Ketarisse»

, à moins de 3 km de la plage d’Aïn Brahim, dans la daïra de Sidi Lakhdar, à l’est du chef-lieu de wilaya de Mostaganem, ainsi que plusieurs clôtures entourant d’autres parcelles détournées dans le but d’y construire des habitations, précise un communiqué des mêmes services. A cela, 11 constructions illégales ont été démolies par les services de la daïra, en présence du chef de la daïra de Hassi Mamèche sur les lieux, pour superviser les opérations. Il s’agit essentiellement de plateformes et quelques constructions non achevées qui ont fait les frais des engins de démolition sur ordre des autorités locales. Ces dernières signalent que les contrevenants ne sont pas en possession de permis de construire ou d’un quelconque document attestant leur propriété. Des plaintes ont été déposées auprès des services compétents à l’encontre des personnes ayant érigé ces constructions et toutes les autres parties impliquées dans ces affaires, notamment ceux qui se sont désistés des terres agricoles en question ou qui ont facilité ces opérations, souligne le même communiqué. L’opération de démolition s’est déroulée sans incident, assure-ton de même source. En mars dernier, 36 constructions illicites érigées le long du village Hachem avaient été démolies par la wilaya. Ces extensions ont été construites non loin de la plage de Kharrouba. La majeure partie de ces constructions ont été érigées sur des terres agricoles ou sur des terres dépendant du domaine forestier. A ce titre, près d’une cinquantaine d’affaires de détournement du domaine forestier et de réalisation de constructions illicites sur des assiettes relevant du patrimoine forestier ont été enregistrées.