L’équipe nationale A’ sera opposée, en fin d’après-midi (18h30), à la sélection d’Arabie saoudite qualifiée pour la Coupe du Monde 2018 en Russie. Un match test qui se jouera en Espagne. Plus précisément au stade Ramon de Carranza, à Cadix.

Le driver des « Verts », Rabah Madjer, soumettra les joueurs évoluant dans le championnat national au révélateur saoudien. Ils devront le convaincre de leurs capacités à intégrer l’équipe première. Tel sera l’enjeu contre Les « Faucons ».
Le 10 janvier dernier, le nouveau sélectionneur de l’EN, Rabah Madjer, avait passé un premier examen avec l’Algérie A’. C’était face à la modeste sélection du Rwanda que les « Fennecs » avaient aisément battue 4 buts à 1. Le défenseur de l’USM Alger, Farouk Chafaï, avait inscrit un doublé. Une performance qui lui avait permis d’intégrer l’équipe « A » au mois de mars. Il avait même joué contre l’Iran (défaite 2 buts à 1) parvenant à inscrire l’unique réalisation d’ « El-Khadra » lors de cette rencontre. Ainsi, les 21 joueurs opérationnels (Belkalem et Bedrane sont forfaits car blessés NDLR) pour cette joute amicale contre l’Arabie Saoudite savent que ce genre de rencontres ne compte pas pour du beurre. En se montrant à leur avantage, certains éléments pourraient aspirer à être dans les plans de Madjer pour les échéances à venir avec le « Club Algérie ». Ainsi, Ayoub Abdellaoui espère imiter Chafaï, son coéquipier en club, et convaincre le successeur de Lucas Alcaraz de ses qualités. Le défenseur usmiste sait qu’il a des points à marquer cet après-midi en terre espagnole. « C’est un match important pour nous, loin d’être un simple test amical face à une équipe saoudienne qui va prendre part à la Coupe du monde 2018. Il s’agit d’un adversaire de taille. Nous sommes ici pour prouver notre vraie valeur et montrer qu’il y a des éléments locaux capables d’intégrer l’équipe première », reconnaît-il.

Bennacer présent, Empoli tient sa promesse
Pour cette rencontre, le coach pourra compter sur la disponibilité d’Ismael Bennacer sociétaire d’Empoli. Il sera l’unique joueur parmi ceux présents depuis lundi à Cadix à évoluer à l’étranger. En effet, Madjer avait autorisé l’ancien pensionnaire d’Arsenal à quitter le stade et rejoindre son club en mars dernier. S’il a pu obtenir cette dérogation, c’est parce que son employeur avait promis de le libérer pour ce match du mois de mai. Empoli jouait pour l’accession en « Serie A » et désormais c’est chose faite. C’est pourquoi Bennacer a été libérer hors date Fifa. Cependant, on n’est pas certains de le voir jouer. En effet, le gaucher de 20 ans a laissé entendre, dans un entretien accordé au quotidien spécialisé « Le Buteur », qu’il était émoussé sur le plan physique. Un manque de fraîcheur dû au paquet de matchs qu’il a joués depuis le début de la saison avec le team de Florence. « Je suis très fatigué, sincèrement. C’est la première fois de ma carrière que j’enchaîne autant de rencontres avec mon club. Cette année avec Empoli, j’ai beaucoup joué et j’ai réalisé l’objectif qui est l’accession. Maintenant, je suis en sélection nationale, je suis content d’y être  pour ce stage et cette rencontre amicale face à l’Arabie saoudite », a déclaré Bennacer.
Le numéro 10 des « Azzurri » est donc opérationnel. Reste à savoir s’il jouera lors de cette opposition algéro-saoudienne que Madjer compte remporter « pour permettre à l’équipe de préserver sa bonne dynamique » lui qui pense qu’ « il y a une bonne ambiance au sein du groupe, je reste confiant quant à nos capacités à réaliser un bon résultat.» Chose qu’on va vérifier à l’issue de cette partie.
In fine, notons que si les Saoudiens ont choisi les Verts comme sparring-partners, c’est parce qu’ils croiseront le chemin de l’Egypte lors du Mondial. Versés dans le groupe « A », Salem Al-Dossari  & cie affrontera la Russie, pays hôte, et l’Uruguay aussi.