Elles étaient une centaines d’assistantes sociales et d’éléments des cellules d’écoute de la Caisse nationale d’assurance des non-salariés (Cansons) à avoir bénéficié d’une formation en langage des signes. 

 Assurée par la Fédération algérienne des sourds-muets, cette formation «n’est que le début  d’un long cycle», a indiqué aujourd’hui le DG de la Casnos, M. M. Achak Youcef Chawki, précisant que «tous les employés de la Casnos auront une formation du même type», afin, d’aider cette catégorie «à mieux s’insérer et bénéficier des services de la Casnos». Lors de la remise des diplômes aux employées, le DG a indiqué que «d’autres formations, comme l’assistance aux handicapés moteurs et aux aveugles seront dispensées incessamment». «Elles sont venues des 48 wilayas du pays», a-t-il encore précisé avant de remercier les formateurs, notamment ceux venus de Grande-Bretagne pour assurer la formation. Concernant la Caisse, le DG a rappelé que les équipes des contrôleurs de la Casnos sont sur le terrain afin de lutter contre les fausses déclarations. Quant aux prévisions recettes, le DG a estimé que, pour l’année 2018, plus de 80 milliards de dinars sont attendus.  H. L