Les premiers souscripteurs du programme de Logement promotionnel public (LPP) auront les clés de leur appartement cette semaine.

L’annonce a été faite, hier à Alger, par le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar. Il précise le début de la distribution, à partir de cette semaine, d’un quota de 1 965 logements. Intervenant à l’occasion de la remise de 2 000 clés de logements situés à la nouvelle ville Sidi Abdellah au profit de souscripteurs au programme AADL 1 (2001-2002), le ministre a annoncé le début de la distribution d’un quota de 1 965 logements LPP dont la plus grande partie revient aux souscripteurs de la wilaya d’Alger. Le coup d’envoi de l’opération de distribution des logements de cette formule sera donné à partir de la wilaya d’Alger avec un quota de 1 000 logements sur un total de 1 965 au niveau de plusieurs wilayas, a précisé M. Temmar. Le programme de distribution des logements se poursuivra progressivement tout au long de l’année en cours, a-t-il ajouté. Destiné aux personnes ou aux ménages ayant un revenu mensuel de plus de 100 000 DA, le programme LPP a attiré les hauts cadres de l’Etat, les managers d’entreprises privées et les professionnels libéraux.
Les inscriptions à ce programme, qui totalise 50 000 unités, ont été lancées  au dernier trimestre de l’année 2013. Contrairement aux autres types de logements, à savoir PLA, LSL et rural, l’Etat n’accorde aucune aide financière aux souscripteurs LPP. Les personnes admises payent la totalité du logement ou par tranches par crédit bancaire. Un seul programme de ce type de logement a été lancé jusque-là par le gouvernement. Les annonces faites par les responsables du secteur de logement sur le lancement de nouveaux programmes LPP n’ont pas eu de suite pour le moment. Des cadres de l’Etat, des managers d’entreprise et personnels libéraux souhaitent bénéficier de ce type de logements destinés à diversifier l’offre publique en matière de logements.
Conçu dans un haut standing, les logements LPP sont équipés de chauffage central, d’ascenseurs, de parking et toutes les commodités de la vie moderne. Le prix du mètre carré du logement LPP a été fixé à 95 000 DA en HT, soit 101 650 DA/ m² en TTC. La valeur du logement de type F3 de 80 m² revient à environ 7,6 millions de dinars, le F4 de 100 m², 9,5 millions de dinars et le F5 de 120 m², 11,400 millions dinars. En payant en hors taxe, le souscripteur devra aussi payer tous les frais liés à la transaction immobilière. Les souscripteurs au programme logements publics promotionnels (LPP), dont la wilaya d’Alger a eu la part du lion, crient à l’arnaque. Ils dénoncent la hausse abusive du prix du mètre carré. Répondant à ces réclamations, le ministre du secteur a écarté, en décembre dernier, toute baisse du prix du mètre carré. La révision à la hausse des prix du mètre carré a contraint plusieurs souscripteurs à se désinscrire du programme.