«Comme chaque année, c’est le même scénario, à croire que cela est fait exprès», tel est l’avis d’un automobiliste que nous avons croisé dans la rue en train de râler faute d’avoir pu acheter sa vignette auto dont le délai d’acquisition prendra fin le samedi 31 mars.

Pour justifier leur défaillance, les services des impôts à travers la déclaration de son directeur de wilaya annoncent que ses services resteront ouverts durant la journée du samedi 31 mars pour permettre aux retardataires d’acheter leurs vignettes. Il est à noter que la période d’acquittement de la vignette automobile pour l’année 2018 est fixée du 1er au 31 mars et que la vente des vignettes s’effectue tous les jours ouvrables de la semaine, durant les heures d’ouverture des établissements postaux ce qui n’était plus le cas faute de leur disponibilité. Ces derniers jours, les queues des automobilistes n’en finissaient pas de s’allonger pour acheter une vignette que ce soit au niveau des bureaux de poste ou des centres des impôts ou celles-ci étaient indisponibles en raison de la forte demande, expliqueront les responsables qui précisent qu’il suffit de se déplacer à Gouraya par exemple pour y trouver. Pour l’achat de la vignette automobile au niveau des agences d’Algérie Poste ou dans les centres des impôts, il fallait s’armer de patience pour accéder aux guichets pour s’entendre dire souvent qu’il n’y en avait plus. Les sanctions annoncées pour les contrevenants ont été persuasives puisqu’il est prévu le doublement du prix de celles-ci après le 31 mars, date limite d’acquisition. Plus de 35 911 vignettes ont déjà été vendues et 21 000 autres ont été commandées par les services compétents pour faire face à la demande et éviter les ruptures de stocks et leurs lots de stress pour les automobilistes qui sont contraints d’aller s’approvisionner dans d’autres wilayas. En principe, ce problème devrait être réglé aujourd’hui, selon les déclarations à la radio locale, du directeur de wilaya des impôts qui explique que le déficit concerne surtout les vignettes à 500 DA et 1000 DA où la demande est la plus forte, car les véhicules concernés, à savoir ceux des années 2008 et 2011 et plus sont les plus nombreux. Selon le même responsable, 30% des vignettes sont distribuées au niveau des bureaux de postes de la wilaya qui, apparemment, ont déjà vendu tout leur stock. Les automobilistes n’ayant pas pu acheter la vignette auront donc la journée de samedi pour ce faire. Beaucoup ne comprennent toujours pas que les services concernés ne puissent pas maitriser les chiffres de vente de la vignette qui devrait au contraire être facilitée car, pour le propriétaire du véhicule, celle-ci est considérée comme douloureuse pour leur porte-monnaie.