Une enveloppe financière de plus de 6 milliards de centimes a été dégagée pour la réalisation de la nouvelle gare routière du chef-lieu. La nouvelle du lancement des travaux a soulagé les nombreux voyageurs de la wilaya de Boumerdès.

Il est à souligner que l’ancienne gare routière a été transformée en marché hebdomadaire. Et depuis, les voyageurs étaient confrontés à d’énormes désagréments avec la création d’une aire d’arrêt qui fait office de gare située en face de l’Institut de formation professionnelle. Celle-ci était loin de répondre aux normes et ne disposait ni de sanitaires ni de quais de stationnement et encore moins de commodités, alors qu’elle dessert 32 communes et plusieurs destinations vers les wilayas limitrophes. En été, c’est la poussière et en hiver les voyageurs pataugent dans des flaques d’eau pour prendre le bus. Conscient de l’importance d’une véritable gare routière, le wali de Boumerdès Abderrahmane Madani Fouatif a procédé, la semaine dernière, au lancement des travaux. Dans ce cadre, une enveloppe de plus de 6 milliards de centimes a été dégagée pour sa réalisation sur une superficie de plus 15 000 m2 . Le financement sera effectué en deux tranches. La première d’un montant de 5 milliards pour les travaux d’aménagement et de réhabilitation sur le budget de la wilaya et 500 millions de centimes sur le budget de l’APC ainsi que 800 millions de centimes pour les équipements, a-t-on indiqué. Le délai de réalisation est fixé à 7 mois. En attendant la fin des travaux de la nouvelle gare routière, les nombreux voyageurs de la wilaya continuent encore de voyager dans des conditions déplorables. K. K.