Parmi les quatre rencontres des quarts de finale de la Coupe d’Algérie, deux se disputeront demain. Le match phare de ce vendredi sera certainement celui qui mettra aux prises le MC Alger au MO Béjaïa au stade 5-Juillet 1962 (16h00).

Vainqueur du tournoi en 2015, le team de «Bougie» sera opposé à la formation sacrée à huit reprises dans l’épreuve reine. Si les deux «Mouloudia» n’évoluent pas dans le même palier footballistique depuis une année, l’opposition du jour devrait être équilibrée. Même si le «Doyen» aura l’avantage du terrain.

 

Le MC Alger est certainement une des équipes en forme ces derniers temps. Même dans le jeu, les « Vert et Rouge » présentent beaucoup d’atouts pouvant augurer d’une fin de saison très intéressante. L’équipe n’a perdu que trois de ses 12 derniers matchs. Elle a notamment enregistré un large succès (3/0) contre le CS Constantine, solide leader de la Ligue 1 Mobilis, en plus de son carton (9/0) contre l’AS Otho (Congo) en Ligue des champions CAF. Une éclatante victoire signée après avoir été surpris à l’aller (2/0) par les Congolais. Le week-end dernier, il y a eu le « Big Derby » contre l’USM Alger, ennemi jurée. Une explication qui s’est soldée sur un score de parité (2/2). Lors de ce « classique », les coéquipiers de Hicham Nekkache avaient largement la place de s’imposer. S’ils avaient complètement raté la première période, permettant aux Usmistes de compter 2 buts d’écart, les poulains de Bernard Casoni ont pu refaire le retard et recoller lors du second acte. Une deuxième période très aboutie qui devrait servir de référence pour le défenseur Zidane Mebarakou & cie.

Un duel aux allures de « Ligue 1 »
Ce dernier est un ancien sociétaire du MO Béjaïa que les Algérois affronteront demain après-midi. « Le MOB, c’est le club du cœur. Je n’oublierai jamais les bons moments que j’ai passés dans mon ancien club. Maintenant, je suis au Mouloudia que j’adore aussi, car c’est un honneur pour tout joueur de porter les couleurs de ce prestigieux club. En tant que professionnel, je jouerais normalement ce match et on fera tout pour arracher la qualif’ pour procurer de la joie et du plaisir à nos supporters », a assuré le longiligne central qui avait décroché le trophée de ce tournoi avec les Mobistes il y a presque 3 ans. Entre-temps, les « Crabes » ont disputé une finale continentale (Coupe de la Confédération CAF) contre le TP Mazembe en 2016. Ils ont aussi enregistré cette relégation en deuxième division l’an dernier. Néanmoins, le sigle de «Yemma Gouraya» ne devrait pas tarder à retrouver l’élite si l’on se fie à ses résultats en Ligue 2 Mobilis. Deuxièmes avec 39 unités, les Kabyles sont dans le coup pour avoir l’un des trois tickets d’accession que se disputent cinq formations qui se tiennent dans un mouchoir de poche. Deuxième meilleur club à l’extérieur de la « D2 Pro » (4 victoires, 3 nuls et 4 défaites), le MOB essayera d’exploiter la fébrilité du MCA dans l’antre olympique. Mises à part les deux grosses performances face au CSC et l’AS Otho, le vice-champion d’Algérie sortant n’a pas présenté d’assurances lorsqu’il a joué sur les hauteurs de Chevalley. Les protégés de Abderrachid Bouarrata auraient donc un coup à jouer. La méfiance est de mise. Casoni sait qu’il y aura de la qualité en face. « Pour nous, c’est un club de Ligue 1. C’est une équipe bien organisée qui va tout faire en face de nous. C’est un match tout aussi difficile, mais aussi important que les autres. On va l’aborder comme on fait pour tous les matches avec la ferme intention de gagner», avertit le driver Français.

CR Zaouia, l’exploit dans un coin de la tête
Si le MCA et le MOB ont du vécu dans cette compétition et ont déjà goûté au triomphe, il y a un petit poucet qui espère prolonger son rêve et atteindre le carré d’as. Le CR Zaouïa, pensionnaire de la Régionale 1 et issu de la Ligue de Blida, devra se mesurer à l’AS Aïn M’lila. Ça sera au stade Mustapha Tchaker de Blida. La troupe à Reda Zouani a pu atteindre cette étape après avoir décroché une qualification historique au détriment de l’US Belkhir qui évolue en Régionale 1 d’Annaba, en huitièmes.  Confronté au leader de la Ligue 2 Mobilis, les Blidéens n’auront pas grand-chose à perdre puisque la pression sera sur leurs homologues qui partent favoris de par leur statut et leur passé glorieux dans le footbal-circus algérien. Faut-il rappeler que l’ASAM compte une finale de Coupe d’Algérie à son actif qu’elle a perdue le 29 juin 1994 contre la JS Kabylie (1/0) ? Depuis, le temps s’est égrainé et la « Djemîiya » a connu une descente aux enfers avant de signer son retour au-devant de la scène en décrochant une accession la saison écoulée. Dans l’exercice en cours, les « Scorpions » dominent le deuxième palier footballistique du pays et ont de fortes chances d’accéder à la division suprême.  Faire durer le plaisir en coupe serait la cerise sur le gâteau. Attention, tout de même, à ne pas tomber dans la facilité. In fine notons que les deux autres affiches des quarts se joueront samedi. La JS Kabylie et l’USM Bel-Abbès recevront l’USM Blida et la JS Saoura dans ce sens.

 

Programme des quarts de finale
Demain :
MC Alger – MO Béjaïa (16h00)
CR Zaouia – AS Aïn M’lila à (16h00)
Samedi :
USM Bel-Abbes – JS Saoura (16h00)
JS Kabylie – USM Blida