L’Armée nationale a annoncé, hier, avoir mis la main sur 39 téléphones portables piégés, qu’elle a retrouvés dans deux cachettes à Bouira, outre des grenades, mines de confection artisanale, détonateurs et une quantité de matières explosives.

Tout a été détruit, selon un communiqué du ministère de la Défense nationale rendu public hier. «Grâce à l’exploitation efficiente de renseignements, un détachement de l’Armée nationale populaire a découvert et détruit, le 27 février à Bouira (1re Région militaire), deux cachettes contenant 29 téléphones portables piégés, 3 grenades, 16 mines de confection artisanale, 33 détonateurs, 350 grammes de matières explosives, des outils de détonation, ainsi que des vivres, des médicaments et divers objets ». A Skikda (5e RM), lors d’une opération de recherche et de ratissage, un détachement de l’ANP, a découvert «150 kilogrammes d’ammonitrate, un engrais à la base, servant dans la préparation des explosifs», tandis qu’à Tèbessa, un autre détachement a détruit 11 bombes de confection artisanale. Rappelons qu’il y a une semaine, ce sont des armes de guerre qu’un détachement de l’Armée nationale a découvert, à Adrar, dans une importante cache d’armes et de munitions, près de la bande frontalière algéro-malienne : 2 mitrailleuses lourdes de calibre 14,5 mm avec 2 bandes à munitions, 1 mitrailleuse de type RPK avec un chargeur de munitions, 1 lance-roquettes (RPG7) avec 7 charges propulsives, 1 fusil mitrailleur de type FM, avec 2 bandes de munitions, 2 Kalachnikovs avec chargeurs de munitions et 2 fusils à lunette avec chargeurs de munitions. La cache découverte contenait également, selon le communiqué du MDN, des roquettes de calibre 106 mm et 10 fusées, 18 obus, 27 charges propulsives et 5 fusées pour mortier 60 et 82 mm, 98 obus de calibre 73 mm, 24 grenades et 7 mèches, ainsi que 2 800 balles de différents calibres.
Par ailleurs, dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, des éléments de la Gendarmerie nationale ont appréhendé 7 narcotrafiquants et saisi 33,9 kilogrammes de kif traité à Sidi Belabbès (2e RM), tandis que 1 851 unités de différentes boissons ont été saisies à Ouargla et El-Oued (4e RM).
D’autre part, un détachement de l’Armée nationale populaire a intercepté, à Bordj Badji Mokhtar (6e RM), 4 contrebandiers en possession de 13 groupes électrogènes et 9 marteaux piqueurs, alors que
2 040 litres de carburant et 3 959 unités de tabac ont été saisis à Béchar, Adrar et Tindouf (3e RM).