Jeudi dernier, le constructeur Alstom a annoncé qu’il a expédié le premier des 17 trains de type Coradia Polyvalent, destinés aux grandes lignes du réseau ferroviaire algérien. Ces trains, rappelle-t-on, ont été commandés par la SNTF le 29 juillet 2016.

« Nous célébrons aujourd’hui le départ du premier train Coradia vers l’Afrique et nous sommes fiers de livrer ce premier train à la SNTF en Algérie. Grâce à la confiance de notre client et l’engagement de nos équipes, le planning de livraison a été parfaitement respecté et se poursuivra jusqu’en juillet 2018. Avec ce projet, nous sommes heureux de pouvoir contribuer au développement de la mobilité dans ce pays », a déclaré Henri Bussery, directeur général d’Alstom en Algérie.
Le premier train Coradia sera acheminé vers le port de Savone (Italie) pour embarquer à destination du Port d’Alger (Algérie) où il est attendu vers le 29 janvier 2018, a précisé l’entreprise dans un communiqué, indiquant que les livraisons de ces trains se feront jusqu’en juillet 2018. Selon les précisions d’Alstom Algérie, le Coradia Polyvalent est un train Grandes Lignes bi-mode (diesel et électrique- 25 kV) pouvant circuler à une vitesse de 160 km/h. Selon le spécialiste mondial des solutions de transport, le Coradia Polyvalent répond aux besoins de la SNTF et de ses passagers parce qu’il est « adapté » aux conditions climatiques du pays (sable, températures élevées) et dispose d’un système de climatisation « très performant ».
Il dispose, a-t-on ajouté, d’un plancher bas facilitant l’accès et le déplacement à bord en particulier pour les personnes à mobilité réduite, indiquant que l’aménagement du train s’inscrit dans les derniers développements engagés par la SNTF et permettent d’offrir un confort de voyage « optimum ». La conception, la fabrication et la validation des 17 trains de ce train ont été assurées par le site d’Alstom à Reichshoffen qui a fait participer pour ce projet cinq autres sites en France : Saint-Ouen pour le design, Le Creusot pour les bougies, Ornans pour les moteurs et alternateurs, Tarbes pour les chaînes de traction et Villeurbanne pour l’informatique embarquée et l’information voyageurs.
D’après l’entreprise, les trains de la gamme Coradia bénéficient de 30 ans d’expérience, avec plus de 4 milliards de kilomètres parcourus par 3 000 trains. En juillet 2015, rappelle-t-on, la SNTF avait commandé à Alstom 17 trains Coradia Polyvalent dans le cadre d’un projet de modernisation et d’extension du réseau mené par la SNTF. Ces trains relieront, entre autres, Alger aux villes d’Oran, Annaba, Constantine et Béchar au courant du premier trimestre de 2018.