Le ministère du Commerce a affirmé jeudi dans un communiqué, qu’il n’a jamais été question de suspendre l’importation de la pièce de rechange,

« indispensable » pour la maintenance du parc automobile roulant. Selon la même source, l’encadrement des importations récemment établi, concerne « uniquement » les kits de montage destinés à la construction des véhicules automobiles, pour lesquels, seuls les constructeurs automobiles, dûment agréés par le ministère de l’Industrie et des Mines, sont autorisés à effectuer les opérations d’importation.