Pas rassasié pour autant, Roger Federer a débuté le deuxième set par un nouveau break, histoire d’enfoncer son adversaire encore un peu plus. Mais Bedene a eu le mérite de ne pas sombrer et a même eu des occasions de debreak pour se relancer, sans succès.

Avec 41 fautes directes dans ce match, le numéro deux mondial a eu du mal à se mettre totalement à l’abri d’un retour du Slovène, mais il a pu compter sur sa bonne performance au service (77% de points remportés derrière sa première balle et 12 aces) pour s’en sortir. Mené deux sets à rien, Aljaz Bedene a continué à jouer son jeu, à se battre, mais il a semblé court physiquement pour résister à l’assaut final de Federer. Le Suisse a encore breaké son adversaire en début de manche avant de parfaitement gérer cette avance jusqu’à la victoire. Une qualification rapide pour le deuxième tour de l’Open d’Australie, qui le lance parfaitement pour la défense de sa couronne. Il retrouvera Jan-Lennard Struff dès demain, adversaire qu’il n’a rencontré qu’une seule fois, avec une victoire à la clé.