Dernièrement, les services des douanes dépendant de l’inspection de Annaba ont procédé à différentes saisies de marchandises non déclarées, soumises à déclaration préalables ou interdites à l’importation au niveau du port et de l’aéroport.

Ainsi, ce sont pas moins de 3 942 cartons contenant des gants en latex à usage médical provenant de Malaisie, importés par un opérateur domicilié à Constantine, qui ont été saisis au niveau du port suite à une visite d’inspection opérée par les agents sur des conteneurs. L’importateur ne disposant pas d’autorisation préalable pour ce type de marchandise dont la valeur est estimée à 5 066 681 DA s’est vu infliger une amende de l’ordre de 10 133 362 DA outre la confiscation de ladite marchandise, une procédure prévue par les articles 21, 312 et 325 du Code des Douanes. Toujours au niveau du port, le 9 du mois courant, une autre saisie concernant cette fois des livres pour enfants, importés de Chine, a été opérée après une visite physique de la marchandise. Elle a permis de découvrir parmi 2 129 colis renfermant des jouets de différents types, 19 autres colis contenant 5 210 livres de contes pour enfants en arabe. L’importation de ce type de produits étant soumis à autorisation préalable, la marchandise d’une valeur de 41 215 DA a été saisie et une amende de 82 430 DA a été infligée à l’opérateur. Il y a deux jours, à 3h du matin, au niveau de l’aéroport Rabah-Bitat, sur le vol AH 3021 en provenance d’Istanbul, ce sont 45 paires de chaussures pour femmes de marque Louis Vuitton qui ont été saisies. La marchandise en question d’une valeur de 45 000 DA appartenant à un ressortissant libyen a été confisquée par les services des douanes.