Dans l’attente des chiffres finaux de la révision exceptionnelle des listes électorales, qui s’est déroulée du 8 au 22 février, en prévision des législatives du 4 mai prochain, les APC de la wilaya de Ouargla ont déjà établi le premier bilan de l’opération des dix premiers jours.


Dans la commune d’El Alia, daïra d’El Hdjira (72 km du chef-lieu de wilaya), la révision exceptionnelle des listes électorales a enregistré à son 12e jour, 14 nouveaux électeurs et 119 cas de radiation dont 80 décédés. Il faut rappeler que 5 607 électeurs dont 3 174 hommes et 2 433 femmes ont été enregistrés lors de la révision ordinaire qui a eu lieu en octobre 2016, a affirmé le chef de bureau d’élections à l’APC d’El Alia. Dans la commune d’Aïn El Beïda (8 km de Ouargla), les opérations de la révision se sont déroulées dans les meilleures conditions. «Tous les moyens humains et matériels ont été fournis pour réussir la procédure», a précisé le président de l’APC. Les opérations ont été beaucoup plus faciles que les précédentes élections suite à l’informatisation des services de l’état civil, affirme ce dernier. Les opérations ont débuté le 8 février dernier et ont permis d’enregistrer 11 731 nouveaux inscrits lors de la révision ordinaire de la fin de 2016, au niveau de cette même commune. Dans la daïra de Taïbet (environ 168 km du chef-lieu de wilaya) le bureau du vote a enregistré, depuis le lancement de l’opération du 13 février, plus de 30 nouveaux inscrits dont 26 hommes et
4 femmes. Outre, 117 supprimés entre changement de résidence, répétitions et décédés. Selon le chef de bureau d’élections de Taibet, une commission de haut niveau sous la supervision du président de l’APC a été installée, sous tutelle du secrétaire général de l’APC et conformément aux normes imposées par le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, dit-il. Elle comprend, selon ce responsable, une cellule de supervision et de suivi, cellule des moyens et équipements, cellule d’encadrement, cellule d’approvisionnement et une cellule des affaires d’électeurs. Pour ce qui est de la préparation du matériel du prochain scrutin, les opérations sont à 90% environ, à savoir les panneaux publicitaires, les boîtes de vote et l’équipement des centres et bureaux de vote, a révélé ce dernier. Pour la daïra d’El Hadjira (70 km du chef-lieu de wilaya), le climat est le même et toutes les conditions convenables sont réunies pour réussir les opérations de révision. Jusqu’au 19 du mois en cours, plus de 82 nouveaux électeurs ont été enregistrés dont 55 hommes en plus de 117 radiés. Les services de cette localité ont enregistré 8 140 électeurs lors de la précédente révision ordinaire des listes électorales. 4 517 hommes et 3 623 femmes, a expliqué le responsable de bureau.
Un seul centre  pour El Borma
Dans la commune frontalière d’El Borma (400 km à l’est d’Ouargla), 3 512 électeurs ont été enregistrés lors de la révision annuelle ordinaire, répartis sur 7 bureaux dont 2 bureaux mixtes. Les 5 bureaux restants sont installés dans le seul centre Mohamed-Ibn El Khatab, implanté dans la localité en attendant l’installation d’une commission administrative et l’ajustement de son calendrier.n