Sur son compte Instagram, Jose Mourinho a posté un message de soutien à son confrère Claudio Ranieri, viré jeudi soir par Leicester City.

Claudio Ranieri s’en est allé. Ou plutôt, a été poussé vers la sortie. Neuf mois après avoir mené Leicester City à un sacre historique en Premier League, le manager italien a été démis de ses fonctions par les Foxes, qui ont justifié leur décision en s’appuyant sur les mauvais résultats actuels du club en Premier League, 17e après 25 journées. Au-delà de la décision en elle-même, c’est surtout le timing qui a étonné, pour ne pas dire choqué, alors que Leicester City venait de perdre 2-1 à Séville et conserve ses chances de se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des Champions. Bien placé pour en parler, lui qui avait été viré en décembre 2015 quelques mois après avoir soulevé la Premier League avec Chelsea, Jose Mourinho a tenu à adresser un message de soutien à son confrère italien. «Champion d’Angleterre et Manager FIFA de l’année… viré. C’est le nouveau football Claudio. Garde le sourire mon ami. Personne ne pourra effacer l’histoire que tu as écrite» a posté sur son compte Instagram le Special One, photo avec Ranieri à l’appui. «C’est incompréhensible, ils ne font preuve d’aucune gratitude» a lancé de son côté Luciano Spalletti jeudi soir à l’issue de la qualification de l’AS Roma pour le prochain tour de la Ligue Europa. Une vision partagée par la Gazzetta dello Sport, qui parle aussi d’ingratitude à sa Une hier à l’heure de titrer sur le licenciement de l’ancien coach de l’AS Monaco.

Légende du football anglais et grand supporter des Foxes, Gary Lineker a lui fait part de son incompréhension et de sa déception sur les réseaux sociaux : «Après tout ce que Claudio Ranieri a fait pour Leicester City, le virer maintenant est inexpliquable, impardonnable et terriblement triste» a-t-il tweeté jeudi soir.
Ephémère entraîneur de Valence, l’ancien mythique latéral droit de Manchester United Gary Neville a enfin ironisé sur la malédiction touchant les managers ayant gagné la Premier League ces dernières années : «Gagner la Premier League, le nouveau cadeau empoisonné. Conte sera viré l’année prochaine» a-t-il prédit, en référence à Roberto Mancini, Jose Mourinho, Manuel Pellegrini et donc Claudio Ranieri (Sir Alex Ferguson, vainqueur en 2013 ayant lui pris sa retraite).