Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière Abdelmalek Boudiaf était, hier, à Tipasa où il a mis en service le nouvel hôpital 120 lits du chef-lieu de wilaya et visité d’autres infrastructures dépendant de son département implantées à Hadjout, Sidi Ghilès et Sidi Amar.

Le clou de la tournée sera la mise en service du nouvel hôpital situé à l’entrée Est de la ville où il visitera plusieurs services dont celui des urgences, celui de la pédiatrie avant de se rendre au laboratoire de wilaya de l’hygiène et le centre de sang. A Sidi Ghilès le ministre a assisté à la mise en service du scanner et de l’IRM avant de visiter le service de maternité de cet hôpital qui a fait l’objet de réhabilitation. La polyclinique de Sidi Amar est, elle aussi, au programme de la tournée de la délégation qui s’informera du fonctionnement de la maternité, un service qui a fait l’objet de plusieurs revendications des citoyens qui l’ont réclamé à cors et à cris. La visite se terminera dans la commune de Hadjout avec l’inspection du service des urgences, celui de l’ophtalmologie ainsi que le projet de réalisation d’une école paramédicale de 400 places achevé mais qui attend d’être équipé. Une séance de travail regroupant tous les cadres du secteur clôturera la visite au siège de la wilaya où le ministre fera part de certaines instructions et orientations concernant la gestion du secteur.