La raffinerie de sucre, La Belle, d’Ouled Moussa (à l’ouest de Boumerdès) a atteint une capacité de production de 340 000 tonnes de sucre par an, soit un taux de 98% de sa capacité totale de production, et ce, en l’espace d’une année de sa mise en service, a-t-on appris, dimanche d’un des responsables.

Selon les explications fournies au wali Abderrahmane Madani Fouatih, à l’issue d’une visite d’inspection de ce projet dans la commune d’Ouled Moussa, cette unité, réalisée dans le cadre d’un partenariat algéro-français (Groupe agroalimentaire La Belle et le Groupe français Cristal Union) conformément à la règle 51/49, verra prochainement sa capacité portée à 360 000 tonnes de sucre/an.
A l’avenir, cette capacité devrait être doublée pour atteindre les 700 000 tonnes/an, dans un objectif de couverture de la totalité de la demande nationale, avant de s’orienter vers l’exportation vers des pays d’Afrique et d’Europe.
Selon le wali, cette raffinerie bénéficiant d’une autonomie totale en matière de production d’électricité, d’eau et recyclage de ses déchets, « atteste du processus de développement enregistré dans le secteur en Algérie, tout en soutenant l’économie nationale et en participant à la création d’une concurrence dont l’intérêt reviendra sur le consommateur algérien ».
L’usine a nécessité une enveloppe de pas moins de 250 millions de dinars. Elle produit du sucre blanc aux normes internationales, en plus de divers autres sous-produits, et a obtenu, dernièrement, la certification de conformité européenne ISO.
Cette unité, réalisée sur une assiette de plus de 7 ha, offre 450 postes de travail permanents, dont une majorité occupée par des cadres diplômés des facultés de l’université de Boumerdès et entre 3 000 à 4 000 emplois indirects.
Durant cette visite de travail à Ouled Moussa, le wali s’est également, rendu à la cité 1er-Novembre, où 150 unités de logements participatifs seront réceptionnées en mars prochain, et a visité le chantier de réalisation de 177 logements publics locatifs, destinés à l’éradication de l’habitat précaire à la cité Rih Ali, dont la réception est prévue avant la fin 2017. Il a également procédé à l’inauguration du stade de proximité de la cité des 200-Logements, ainsi que de la piscine de la cité Rih-Ali.
Une nouvelle agence commerciale de l’ADE a été aussi inaugurée par le wali à la cité des 1 500 Logements, outre l’inspection du projet de la nouvelle sûreté urbaine et l’inauguration d’une unité de production de briques.