napec

Le procureur de la République près le tribunal Sidi M’hamed (Alger) a requis, ce dimanche matin, une peine de 20 ans de prison ferme contre les anciens Premier ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal dans l’affaire du montage automobile. La même peine a été requise contre l’ancien ministre de l’Industrie et des Mines, Abdessalem Bouchouareb (en fuite) avec émission d’un mandat d’arrêt international. Le procureur de la République a requis, en outre, 15 ans de prison et une amende d’un million DA contre les deux anciens ministres de l’Industrie, Youcef Yousfi et Mahdjoub Bedda, 10 ans d’emprisonnement et une amende de 3 millions DA contre l’homme d’affaires Ali Haddad, une peine de 10 ans de prison et une amende de 1 million DA contre l’ancien wali de Boumerdes, Yamina Zarhouni, et 10 ans de prison assortie d’une amende d’un million DA contre Abdelghani Zaalane
Le procès d’anciens ministres et hommes d’affaires accusés dans l’affaire de montage automobile, avait repris, dimanche, au tribunal de Sidi M’hamed (Alger) par une longue plaidoirie du procureur de la République près le tribunal, au terme de laquelle des réquisitions seront prononcées à l’encontre des accusés.

Lire également l’article de « Reporters » en cliquant ICI .