Les services de la protection civile de la wilaya d’Alger ont enregistré une affluence de près de 44.000 estivants au niveau des plages autorisées à la baignade au 1er jour de l’entrée en vigueur de la décision des autorités publiques portant ouverture progressive des plages, des espaces de loisirs et de divertissements et des mosquées, indique dimanche le chargé de communication de ce corps. Dans une déclaration à l’APS, le lieutenant, Khaled Benkhalfallah, a fait savoir que les services de la protection civile ont enregistré, durant le 1er jour de l’entrée en vigueur de la décision des autorités publiques portant ouverture progressive des plages, des espaces de loisirs et de divertissements et des mosquées, une affluence de 43.900 estivants au niveau des plages autorisées à la baignade (55 plages). Aucune noyade n’a été enregistrée, a-t-il précisé. Selon le même responsable, un total de 16 interventions des éléments de la protection civile d’Alger a été enregistré, samedi, ayant permis de porter secours aux estivants victimes de risque de noyade ou de coups de soleil. A cette occasion, le lieutenant Benkhalfallah a appelé les citoyens à davantage de respect des gestes barrières en vue d’endiguer la propagation du covid-19 et de préserver leur santé et leur sécurité, outre les protocoles sanitaires pour protéger leurs familles. Par ailleurs, le même responsable a mis en garde contre la baignade au niveau des plages interdites à la baignade, insistant sur l’impératif pour les citoyens de porter une bavette, de respecter la distanciation physique, et faire preuve de vigilance, et de garder un œil vaillant sur les enfants afin de les mettre à l’écart de tout risque de noyade ou de disparition. La direction de la Protection civile de la wilaya d’Alger a mobilisé, au titre de la saison estivale 2020 qui intervient dans une conjoncture sanitaire exceptionnelle en raison de la propagation du covid-19, «tous les moyens humains et matériels nécessaires», à savoir: agents, surveillants et plongeurs au niveau des plages, ainsi que des bateaux de sauvetage et des ambulances, pour assurer la sécurité des estivants «, a rappelé M. Benkhelfallah.
(APS)