Libéré le 4 février après plus de quatre mois passés en détention provisoire à la prison d’El Harrach, le militant Samir Benlarbi a été arrêté une nouvelle fois ce vendredi à Alger par les services de sécurité, lors de la manifestation du Hirak, indique le Comité National pour la Libération des Détenus (CNLD). L’information a été également relayée par l’avocat Abdelghani Badi sur son compte Facebook. Après quelques heures, et selon le CNLD, Samir Belarbi a été remis en liberté.