Sans surprise, les contaminations au nouveau coronavirus se sont maintenues au-dessus de la barre des 1.000 cas par jour pour le douzième jour consécutif, faisant ainsi grimper le total des contaminations en flèche à plus de 81.000 cas, selon le bilan présenté hier.
L’Algérie a, ainsi, enregistré 1.044 nouveaux cas confirmés de coronavirus durant les dernières vingt-quatre heures, soit en légère baisse comparativement aux 1.058 cas de la veille. En revanche, les décès ont connu une légère hausse, passant à 21 morts durant les dernières vingt-quatre heures, contre 20 la veille.
Concernant les guérisons, elles se sont inscrites en hausse avec 622 nouveaux patients rétablis, contre 612 la veille, a indiqué, hier, le porte-parole du Comité scientifique de suivi de l’évolution de la pandémie de coronavirus, Dr Djamel Fourar.
Pour ce qui est des malades en réanimation, il a révélé que leur nombre a connu très légère une hausse. Il y a «actuellement 51 patients en soins intensifs», contre 50 la veille, a-t-il fait savoir.
Avec les nouveaux chiffres, le nombre total des cas confirmés en Algérie depuis le début de la pandémie en février dernier passe à «81.212 dont 1044 nouveaux cas, soit 2,4 cas pour 100.000 habitants lors des dernières vingt-quatre heures, celui des décès à 2.393 cas, alors que le nombre de patients guéris est passé à 52.568,», selon les précisions du Dr Fourar données lors du point de presse quotidien consacré à l’évolution de la pandémie de Covid-19.
La répartition des nouvelles infections au coronavirus fait ressortir que «11 wilayas ont recensé moins de 10 cas durant les dernières vingt-quatre heures, 19 autres ont enregistré plus de 10 cas, alors que 18 wilayas n’ont enregistré aucun nouveau cas», selon le même responsable.
Le porte-parole du Comité scientifique a clôturé son point de presse en réitérant les recommandations quotidiennes, notamment celles ayant trait au port du masque et à la distanciation physique, outre le respect des autres mesures d’hygiène comme le lavage récurrent des mains.
Dans le monde, une ascension fulgurante des contaminations et décès est constatée. Le coronavirus a fait, en effet, plus de 61 millions de contaminés et plus de 1,4 million de morts.