17 personnes ont trouvé la mort en quelques heures seulement dans deux accidents de la circulation à Msila et Ghardaïa.

Le premier accident s’est produit dans la commune d’Oultam dans la wilaya de M’sila au lieu-dit Chermat, sur le tronçon routier de la route nationale n°46, entre Msila et Biskra lorsqu’un bus de transports de voyageurs desservant la ligne Alger-Biskra s’est renversé. Dix personnes, dont cinq femmes âgées entre 20 et 70 ans, trois hommes et deux enfants, dont un nouveau-né, ont péri tandis que douze autres ont été blessées. Fouad Oumeziane, directeur de l’établissement hospitalier public de Boussaâda a précisé que deux blessés parmi les quatre jugés dans un état grave sur les douze admis à l’hôpital ont été amputés de leurs membres supérieurs et inférieurs. Il a ajouté que les deux autres blessés ont subi des interventions chirurgicales, affirmant que huit parmi les blessés vont quitter l’hôpital après avoir reçu les soins nécessaires. Le commandant du groupement territorial de la gendarmerie nationale a affirmé que la perte de contrôle par le conducteur a provoqué le renversement de l’autocar. Le colonel EL Bachir Salhi a précisé à l’APS qu’en attendant les conclusions des experts de l’Institut national de criminalistique et criminologie (INCC) de la gendarmerie de Bouchaoui (Alger), les premières informations recueillies sur le site de l’accident indiquent que la perte de contrôle du conducteur du bus était derrière ce sinistre. Selon la même source, l’accident s’est produit vers 2h00 du matin.
Les identités de toutes les victimes de cet accident qui se trouvent à la morgue de l’hôpital Bachir Rezig de la ville de Boussaâda ont été déterminées,a ajouté le même responsable. Quelques heures plus tard, sept personnes ont trouvé la mort et une autre a été grièvement blessée dans un accident de la route survenu à 170 km au nord-Est de Ghardaïa. L’accident s’est produit sur le chemin de wilaya No 33, entre Guerrara et El Hadjira, à la frontière administrative entre Ghardaïa et Ouargla, lorsqu’un véhicule utilitaire est entré en collision frontale avec un semi-remorque. Il a provoqué la mort sur place de sept personnes qui étaient à bord du véhicule utilitaire, et dont les corps ont été transportés vers des structures sanitaires de Guerrara et Hadjira. Le chauffeur du camion, grièvement blessé, a été, lui, évacué vers l’hôpital de Guerrara le plus proche du lieu de l’accident, selon la protection civile de Ghardaïa. Il a fallu utiliser un matériel de désincarcération par les équipes combinées de Guerrara et Hadjira pour extraire les corps déchiquetés des victimes ainsi que le chauffeur du camion semi-remorque blessé, a-t-on ajouté. Deux carnages routiers qui s’ajoutent à d’autres accidents de la circulation qui se sont produits durant le week-end. En effet, lors des dernières 48 heures, la protection civile a enregistré douze accidents de la route sur le plan national. 21 personnes ont trouvés la mort et 44 autres ont été blessées. Par ailleurs, une personne est décédée, intoxiquée par l’inhalation de monoxyde de carbone, émanant d’appareils de chauffage, dans la wilaya de Mila, commune de Minar Zarza, alors que 25 autres ont été secourues par les éléments de la Protection civile dans les wilayas d’El Tarf, Constantine, Bordj Bou Arreridj, Sétif, Oum El Bouaghi, Souk Ahras et M’sila.