C’est sans l’Algérie, championne en titre, que les huitièmes de finale de la CAN-2021 débutent aujourd’hui. Au menu, il y aura deux rencontres donc deux tickets en quarts à aller chercher. C’est le Burkina Faso qui ouvrira le bal avec le Gabon à partir de 17h au stade de Limbe alors qu’il y aura le choc entre le Nigéria et la Tunisie 3 heures plus tard au stade Roumdé Adjia de Garoua.
Ainsi, les Burkinabés et les Gabonais essayeront d’aller chercher une place dans le «top 8». Deuxièmes de leurs poules respectives avec 3 buts encaissés, les « Étalons » et les «Panthères» ont montré de la qualité lors du premier tour. Sur le plan défensif, il y a de la perméabilité. Ce qui laisse augurer d’une rencontre spectaculaire. On peut s’attendre à ce que les filets tremblent à Limbe. A condition que l’enjeu ne tue pas le jeu.

Le Nigéria quasi-injouable
Dans la seconde partie, les Nigérians, qui ont fait un carton plein en remportant les 3 sorties dans la phase de poules, partent logiquement favoris. Surtout que les Tunisiens n’ont pas rassuré dans la première partie du tournoi avec 3 points de pris. Les Aigles de Carthage sont se sont hissés à ce tour avec les 4 meilleurs troisièmes. Ils n’ont logiquement pas les faveurs des pronostics.
Néanmoins, il faut rappeler qu’en 2019, les camarades de Wahbi Khazri étaient passés avec 3 points au compteur avant de se retrouver en demi-finale de l’épreuve. Est-ce qu’ils sont en mesure de rééditer ce scénario ? Cela s’annonce compliqué. Et pour cause, leur adversaire du jour affiche des stat’ impressionnantes dans la messe continentale. Les «Super Eagles» ont gagné 12 de leurs 14 derniers matchs dans la compétition pour 2 défaites concédées. Sur le papier, la Tunisie part avec un handicap. Mais le verdict est pour le terrain